VINTAGE: ONE-OF-A-KIND

May 30, 2014
VINTAGE ONE-OF-A-KIND

Soigneusement choisies une par une à travers le monde, les pièces de notre collection vintage One-of-a-Kind sont de véritables objets de convoitise et racontent chacune une histoire bien à elles.

Pour vous dévoiler les dessous de la collection OOAK, nous nous sommes rendus au studio UO pour rencontrer la fille à l’origine de tout ça, notre acheteuse Urban Renewal, Sarah Kearney.

Voir la collection One-Of-A-Kind. > FEMME < > HOMME < VINTAGE ONE-OF-A-KIND

UO: Hé Sarah, la nouvelle collection OOAK est visuellement très forte, tu peux nous en dire un peu plus ?

SK: Toutes les pièces de cette collection sont uniques; nous nous sommes rendus dans des marchés aux puces et des entrepôts aux quatre coins du monde pour pouvoir choisir ces pièces une à une et créer ainsi un ensemble fort.

Beaucoup d’entre elles viennent de Californie. Tout au long de nos voyages, j’avais une idée en tête : réaliser une collection vraiment unique en son genre, avec sa propre histoire derrière elle. Pour la collection printemps/été 2014 en particulier, nous voulions trouver des vêtements qui pourraient constituer la tenue parfaite pour un festival, celle qui vous démarquerait vraiment de la foule.

VINTAGE ONE-OF-A-KIND

UO : D’où te viennent tes inspirations pour ta sélection ?

SK: Je pioche des idées partout où je vais. Mon travail, c’est justement de sillonner le monde et de toujours dénicher de nouvelles choses. Que je sois dans le métro ou bien devant ma télévision, je ne déconnecte jamais.

VINTAGE ONE-OF-A-KIND

UO : Combien de temps faut-il pour mettre bout à bout une telle collection ?

SK: Nous avons occupé nos 6-12 derniers mois à choisir chacune des pièces qui constituent la collection. Nous passions environ 10 jours dans chaque région du monde à parcourir d’anciens entrepôts pendant plusieurs heures.

VINTAGE ONE-OF-A-KIND

UO : Qu’est-ce qui t’a particulièrement attiré dans les pièces que tu as choisies ?

SK: Tout était tellement spécial et unique qu’il a été difficile de faire des choix. En réalité, chaque pièce possédait une caractéristique particulière que j’adorais. La qualité des pièces est aussi vraiment importante. Certaines d’entre elles ont environ 60 ans, mais nous avons veillé à ce que toutes soient d’une qualité irréprochable.

VINTAGE ONE-OF-A-KIND

UO: As-tu une pièce préférée parmi la collection ?

SK: Il y en a tellement, c’est compliqué de choisir ! J’aime les kimonos en soie, une longue robe noire toute simple et un blouson en jean trouvé dans un marché aux puces californien. Il a été personnalisé par un lycéen américain avec des stylos et la peinture brillante, il est dingue! Les vêtements personnalisés ont toujours une histoire géniale derrière eux.

VINTAGE ONE-OF-A-KIND

UO: Avez-vous commencé à penser à la prochaine collection? As-tu quelque chose à nous faire partager à ce sujet ?

SK: : Oui, on a déjà rassemblé quelques pièces. Si je peux vous dire une chose au sujet de cette collection, c’est qu’il y aura beaucoup de tenues de soirée et qu’elle sera riche en paillettes.

VINTAGE ONE-OF-A-KIND VINTAGE ONE-OF-A-KIND VINTAGE ONE-OF-A-KIND VINTAGE ONE-OF-A-KIND VINTAGE ONE-OF-A-KIND VINTAGE ONE-OF-A-KIND VINTAGE ONE-OF-A-KIND VINTAGE ONE-OF-A-KIND VINTAGE ONE-OF-A-KIND