L’UNIVERS ENVOÛTANT DE CATHERINE POCKSON

August 26, 2015
Alpines

La moitié féminine du duo électronique Alpines nous envoûte. Son style aux airs mystiques et sa musique y sont pour quelque chose. UO pousse la porte de sa maison pour connaître son histoire et ses inspirations.

UO: Salut Catherine ! Dis-nous tout, quand est-ce que tu as su que tu voulais faire de la musique ?

Disons que j’ai toujours été musicienne, j’écris des textes et je joue du piano depuis toute petite. J’avoue ne jamais avoir pensé en faire mon métier…À l’école, on me disait que si j’essayais je serai serveuse toute ma vie. C’était une sorte de rêve, d’aspiration, mais rien de bien concret. Et puis quand j’ai fini l’université je me suis rendue compte que si, il fallait que je devienne musicienne. La musique représente toutes les choses qui comptent vraiment pour moi.

UO: Joues-tu d’un instrument ?

Oui, du piano. Ah et la semaine dernière je me suis servie d’une poubelle en métal, ça compte ? Bob m’avait gentimment rappelé qu’ayant 0 base en batterie, c’était même pas la peine d’essayer… Mais maintenant je peux vous le dire, ma batterie sur poubelle était une vraie dinguerie !



Shop: Free People – Robe longue City rose and Cheap Monday – Collier Salt en argent avec perles.

UO: Comment as-tu rencontré Bob, comment avez-vous créé le duo Alpines ?

On s’est rencontré à un mariage en 2010, il faisait partie du groupe qui jouait ce week-end là. J’aimais bien ce qu’il faisait donc on s’est revu assez vite pour que j’écoute sa musique, à laquelle je me suis tout de suite sentie connectée. J’aimais l’accompagner en chantant. En quelques jours à peine, on a composé pas mal de chansons.

Shop: Minkpink – Pull col roulé à maille épaisse and LF Markey – Jean évasé Flare taille haute.

UO: Vous parlez de ce souhait de toujours veiller à donner un nouveau souffle à votre musique, comment voyez-vous les choses pour votre duo dans quelques années ?

J’aimerais qu’on sorte encore beaucoup d’albums bien sûr, on a encore tant de chansons en nous ! C’est vrai qu’on a ce désir de créer de la musique contemporaine, de rester ancrés dans l’air du temps. La question, c’est comment ? Je pense que l’idée est de trouver comment juxtaposer intelligemment les techniques anciennes et d’autres plus nouvelles. C’est la manière dont vous réussissez cet entremêlement qui fait l’innovation. Ne jamais croire qu’il ne reste rien à inventer !

UO: Si vous collaboriez avec un artiste ce serait..?

Prince!

Shop: Pins & Needles – Chemisier à volants and Senso – Bottines Sadie III effet serpent.

UO: Quelles choses ou quelles personnalités vous inspirent d’un point de vue personnel et professionnel ?

Tout… Je suis comme une éponge, si je ne m’imprègne pas je sèche ! Je suis ouverte à tous types d’inspiration, aux petits riens de la vie comme aux grands projets. J’adore aller au cinéma ! Ce matin nous sommes allés voir le docu sur Iris Apfel et à peine étions-nous sortis que nous nous lancions dans des recherches pour notre prochain shoot. On apprend beaucoup des autres artistes et musiciens. On est aussi de grands amoureux de la nature !

Shop: Urban Renewal Vintage Remnants- Haut kimono mi-long bleu and Urban Outfitters – Pull à col roulé brillant.



UO: Ta période préférée ?

C’est une question difficile, avec moi ça change tout le temps ! Je dirais la Grèce antique. Ils étaient de véritable visionnaires ! Leur art, leur philosophie, leurs constructions… C’est difficile de rivaliser avec une autre période je trouve.

UO: L’indispensable dans ta garde-robe?

Haha, là cette interview prend une tournure vraiment compliquée ! Mon style évolue, mes goûts changent mais je reste fidèle au jean pattes d’eph avec au col roulé noir. Une élégance simple qu’il est facile d’adapter aux circonstances avec des accessoires bien choisis !



Du tac au tac…!

Dans ma playlist il y a… Le nouvel album de The Maccabees, ‘Marks to Prove It’
Mon petit plaisir… Le milkshake Oreo
Mon moment préféré de la journée… Le crepuscule

Ma saison préférée… L’automne
Pour évacuer la pression il faut que je… Tape très fort dans une balle de tennis.
Si je pouvais être ailleurs je serais… au sommet d’une montagne.