TANDEM #2 : COLINE & NICOLAS

April 6, 2016

Dans la vie comme dans leur style, Coline et Nicolas regardent dans la même direction : une passion commune pour New Balance et un certain attrait pour les vestes de mi-saison. UO passe leur poser deux trois questions.

UO: Salut Nicolas et Coline, vous être notre tandem UO du mois. Pouvez-nous en dire un peu plus sur vous ?

Coline: Hello UO ! Je m’appelle Coline, j’ai 19 ans, je suis mannequin et passionnée de design. Quand je ne cours pas les castings, j’occupe mon temps à travers le dessin et des projets design débutés en cours. J’essaye de retransmettre cela en image à travers mon compte Instagram, mais je ne me considère pas blogueuse.



Coline porte un trench en daim Urban Outfitters et une paire de New Balance

Nicolas: J’ai 26 ans, je suis mannequin et instagramer au quotidien. J’ai créé mon blog en fin d’année 2015 dans le but de fournir plus de contenus que ce qu’instagram ne nous le permet et surtout de partager mes coups de cœur et mon ressenti de ce que j’appellerai la mode lifestyle. Cela fait maintenant un peu plus d’un an que nous sommes en couple et que nous voyageons ensemble.

UO: Vous portez tous les deux des tenues de mi-saison, qu’est-ce qu’il vous plaît dans l’idée de pièces de transition ?

N: J’adore les pièces de mi saison! C’est une partie de notre dressing qui reste un peu inutilisable pendant plusieurs mois, alors je suis toujours curieux de retrouver des vestes que je n’ai pas portées depuis un moment et de les associer aux nouvelles. On redécouvre aussi des pièces en les utilisant différemment que sur les autres saisons, comme la classique veste en jean , un trench ou même le perfecto (qui reste quand même un peu juste comme “manteau” d’hiver). Disons que je pars sur ce concept et que l’inspiration évoluera autour de cela.



Nicolas porte une veste Loom et des New Balance bordeaux New Balance bordeaux

C: Ce qui me plaît c’est de pouvoir mélanger nos pièces d’hiver et celle du printemps sans avoir l’air d’être hors saison.

UO: Coline il semblerait que tu aies jeté ton dévolu sur un manteau en daim et une paire de sneakers immaculées. Uniforme ou coup d’un jour ?

C: C’est plutôt un coup de coeur, j’aime beaucoup le mélange du trench en daim avec une paire de sneakers . La chaussure va casser un peu le côté habillé et classe du trench, tout en gardant le “chic” du look.



UO: Nicolas, tu as choisi un pull conçu dans une maille claire, est-ce un incontournable pour le printemps ? Sinon as-tu des marques ou des pièces particulières en vue ?

N: Alors pour ce pull, j’ai eu un petit coup de cœur. D’une part parce que j’adore les col roulés mais aussi cette matière maillée. Je pense que cette pièce reste malgré tout un peu chaude pour le printemps. En revanche, ce côté maillé fonctionne très bien sur des pulls fins ou certaines vestes.



Nicolas porte une veste Loom et un pull Shore Leave

C: Je n’ai pas particulièrement de marques ou pièces en vue, mais je suivrai de très près le lancement des nouvelles collections printemps/été des marques phares.

UO: Les New Balance pour vous c’est une valeur sûre ou une pièce de choix ?

C: Un peu des deux pour moi, d’un côté c’est une valeur sûre car je peux les mettre un peu avec tout, et une pièce de choix car j’aime beaucoup cette marque mais je n’avais pas encore jeté mon dévolu sur une paire avant de tomber sur celles-ci !

N: Pour ma part, les New Balance sont une valeur sûre. La collection est très variée, il est facile de trouver le modèle et la couleur adapté à son pied. J’ai opté pour la 420 pour un pied fin et coloré (donc une pièce de choix?! Peut-être!).

UO: D’où vous vient l’inspiration ? Allez-vous la chercher ou s’impose-t-elle naturellement ?

C : Pour ma part, l’inspiration vient de partout, de Pinterest, des gens dans la rue, d’Instagram, etc. Parfois je vais la chercher, d’autres où elle vient a moi naturellement.

N: Je regarde beaucoup d’images à travers les divers réseaux sociaux, magazines et je lis beaucoup sur internet. Donc oui en quelque sorte je stimule l’inspiration mais le contenu vient naturellement.